Sélectionner une page

La FReP

"

Naître et Grandir

La Fondation pour la Recherche en Périnatalité (FReP) accompagne la naissance et soutient ceux qui donnent la vie. Elle facilite la réalisation de recherches et d’actions de terrain.
C’est une Fondation reconnue d’utilité publique. Elle agit sans but lucratif.

En Suisse, 85’000 enfants naissent chaque année, accueillis par environ 170’000 parents, auxquels il faut ajouter les autres membres de la cellule familiale (fratrie, ascendants).
Les mois qui précèdent l’arrivée d’un enfant, sa naissance, qui est aussi la naissance d’un père, d’une mère, d’une fratrie, le développement de cet enfant au sein d’une famille, et l’acquisition de compétences parentales, sont des étapes déterminantes dans une vie.
La manière dont se déroulent ces processus, ainsi que le vécu par chacun des membres de la famille, peuvent avoir des conséquences allant du plus bénéfique au plus délétère, à court, moyen et long terme.

N

Vision

La FReP se veut fédératrice autour de la Naissance et de la Parentalité.
Elle invite tous les chercheurs et les professionnels quelles que soient leurs appartenances institutionnelles et leurs spécialités médicales, paramédicales ou universitaires à développer de nouveaux projets. Elle encourage les collaborations interprofessionnelles.

N

Mission

  1. Financer la réalisation de recherches scientifiques concernant la grossesse, l’accouchement, le développement de l’enfant, et la parentalité.
  2. Soutenir toute action individuelle ou collective amenant un progrès dans l’accompagnement du processus de la maternité et de la parentalité.
"

Gouvernance

Une fondation interprofessionnelle et pluridisciplinaire.
Le Conseil de fondation réunit des personnes issues du milieu académique, du droit, de la finance, de l’enseignement, du médical, du paramédical, du secteur public et du secteur privé.

$

Conseil de fondation

Le Conseil de fondation réunit des personnes issues du milieu académique, du droit, de la finance, de l’enseignement, du médical, du paramédical, du secteur public et du secteur privé.

Marie-Julia Guittier

Sage-femme et chercheuse, PhD en Sciences de la Vie et de la Santé, membre de la commission d’éthique et de recherche sur l’être humain du canton de Genève, professeure associée à la Haute École de Santé de Genève et sage-femme à la maternité des Hôpitaux universitaires de Genève.
Co-fondatrice de la FReP et présidente du Conseil de fondation.

« Accompagner au mieux les processus liés à la naissance et à la parentalité, c’est prendre soin à la fois des acteurs de la société d’aujourd’hui et de demain. »

Sabine Cerutti-Chabert

Sage-femme indépendante sur le canton de Genève, membre de la FSSF, DAS en psychiatrie clinique et santé mentale, Formatrice de site HEdS filière sage-femme, Accueillante sage-femme au Cabinet d’accueil périnatal à Genève.
Co-fondatrice de la FReP et vice-présidente du Conseil de fondation.

« Soutenir et promouvoir en santé les familles dans leur processus de métabolisation physique et psychique de la parentalité, dans la période périnatale »

Gilles Rufenacht

Directeur de Hirslanden Clinique La Colline et Clinique des Grangettes.
L’investissement financier initial de la Clinique des Grangettes et l’esprit entrepreneurial de Gilles Rufenacht, ont joué un rôle majeur pour la création juridique de la FReP en février 2016.

Pr Alain Gervaix

Pédiatre.
Médecin-chef du Département de la Femme, de l’Enfant et de l’Adolescent, Hôpitaux Universitaires de Genève.
Professeur ordinaire, Faculté de médecine, Université de Genève.

Olivier Baudry

Managing Director, independant.
Olivier Baudry a plus de 20 ans d’expérience bancaire auprès des banques Lombard Odier, UBS et Julius Baer. Il est diplômé de l’EPFL, diplômé de HEC en gestion de portefeuille et expert-comptable diplômé. Il est membre de Boards et supporte différentes initiatives dans le domaine caritatif.

« Ma motivation est de redonner un peu de ce que j’ai reçu et de faire profiter de mon expérience et de mon réseau les causes auxquelles je crois »

Maud Udry Alhanko

Avocate, associée au sein de l’Etude Meyerlustenberger Lachenal à Genève.
Maud Udry-Alhanko exerce depuis une dizaine d’année au sein du département Clientèle Privée de l’Etude. Une partie importante de son activité est consacrée au monde des fondations à buts non lucratifs.

$

Parrains et Marraines

Docteur Marcel Rufo

pédopsychiatre, professeur d’université, praticien hospitalier honoraire et écrivain français, auteur de nombreux ouvrages consacrés à la petite enfance.

« Pourquoi ne pas commencer le plus tôt possible ? Bien sûr, dès la naissance, des actions préventives pourront porter leurs fruits ultérieurement. La recherche et la participation des équipes obstétricales sont les éléments essentiels pour organiser cette évaluation précoce et éventuellement le suivi immédiat. On ne peut qu’adhérer aux messages portés par la FReP. »

Liliane Maury Pasquier

Conseillère aux États du canton de Genève et Sage-femme

« La période autour de la naissance a une influence décisive sur le reste de l’existence. À l’échelle de la société, l’accompagnement optimal des (futurs) parents et des enfants avant, pendant et après la naissance est donc un enjeu majeur. Bien qu’indispensable, la recherche en périnatalité souffre d’un manque de financement : la concurrence d’autres domaines de recherche est forte et les subsides publics pour la recherche scientifique sont insuffisants à eux seuls. En tant que politicienne et sage-femme, j’en suis convaincue : c’est en prenant soin de ses enfants qu’une société construit au mieux son avenir. »

Professeur René Frydman

Professeur émérite et spécialiste de la Médecine de Reproduction.

« Les sciences de la vie ne sont pas tenues à l’impossible, mais elles doivent offrir mieux que le regret ou la peur à celles qui veulent être mère, quel que soit le chemin emprunté pour le devenir. Les sciences médicales doivent être complices des femmes et comme elles, pleine d’audace »

Professeur René Prêtre

chirurgien cardiaque pédiatrique et professeur à l’Université de Lausanne, élu «Suisse de l’année 2009 » lors de la cérémonie télévisée « SwissAward » en 2010.

« La naissance – pour le scientifique, la rupture des échanges placentaires – est un formidable bouleversement physiologique pour l’organisme. La vie du petit qui naît se joue parfois en quelques minutes durant cette gigantesque nouvelle adaptation. Des progrès sont encore à faire tant dans l’établissement de diagnostics précoces que dans nos solutions pour franchir ce cap périlleux. Ce sont les belles missions de la FReP, que nous pouvons, nous aussi, soutenir. »

Professeur Nago Humbert

fondateur de « Médecins du monde » Suisse, une association de solidarité internationale qui a pour vocation de soigner les populations les plus vulnérables dans des situations de crise et d’exclusion partout dans le monde.
Spécialiste en psychologie médicale, chef de service des soins palliatifs pédiatriques au CHU mère-enfant Sainte-Justine à Montréal, professeur agrégé à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal.

« Même si cela peut paraître paradoxal, dans un lieu (la maternité) où la mission de la médecine est d’aider à donner la vie, notre pratique clinique et plusieurs recherches nous ont démontré l’importance d’une approche palliative dans la période pré, péri et post natale. Par exemple, lorsque l’enfant à naître présente une pathologie potentiellement mortelle avant même de voir le jour ou lors de ce non événement que présente une morti naissance non attendue. Nous connaissons maintenant les conséquences, notamment sur la fratrie à venir, de ce non événement lorsqu’il n’est pas inscrit dans le roman familial »

$

Conseil scientifique

Afin de garantir une évaluation scientifique objective, sans conflits d’intérêts locaux, les projets de recherche soumis à la FReP sont évalués par 12 chercheurs reconnus pour leurs compétences dans leurs spécialités respectives (gynécologie-obstétrique, pédiatrie, soins sages-femmes, épidémiologie, pédopsychiatrie, psychologie, anthropologie, sociologie, sciences de l’éducation). Ces chercheurs sont issus de pays de la francophonie tels que la France, la Belgique, la Tunisie et le Québec.

Pr Sophie Alexander-Karlin

Gynécologue-obstétricien, épidémiologiste, université libre de Bruxelles. Santé reproductive et Epidémiologie périnatale [Perinatal Epidemiology and Reproductive Health Unit (PERU)], Bruxelles, Belgique

Dr Rémi Béranger

Homme sage-femme, PhD en épidémiologie, Postdoc IRSET-INSERM U1085, Rennes, France

Dr Bénédicte Coulm

Sage-femme, PhD en épidémiologie – chef de projet, Equipe de recherche en Epidémiologie Obstétricale, Périnatale et Pédiatrique (EPOPé), INSERM, Paris, France

Dr Sylvie Fortin

Professeure titulaire, Département d’anthropologie, Département de pédiatrie, Université de Montréal, canada

Dr Atf Ghérissi

Sage-femme, PhD, maître assistante universitaire en Sciences de l’Education appliquées à la Santé, Ecole Supérieure des Sciences et Techniques de la Santé, Université Tunis-El Manar, Tunisie

Pr François Goffinet

Gynécologue-obstétricien, chef de service de la Maternité Port-Royal (Université Paris Descartes), directeur du département hospitalo-universitaire « Risques et Grossesse, INSERM Equipe EPOPé, Paris, France

Pr William Fraser

Gynécologue-obstétricien, CHU de Sherbrooke, chercheur axe Mère-Enfant, Université de Sherbrooke, Canada

Dr Céline Lemay

Sage-femme, PhD Sciences Humaines Appliquées et M.A. en Anthropologie, chargée de cours au Bac en pratique sage-femme, Université du Québec à Trois-Rivières, Québec, Canada

Pr Sylvain Missonnier

Pr de psychologie clinique de la périnatalité, psychologue clinicien, psychanalyste, directeur de laboratoire de recherche (EA 4056), Université Paris Descartes – Sorbonne Paris Cité, Institut de Psychologie, Boulogne-Billancourt, France

Dr Françoise Molénat

Pédopsychiatre, ex-présidente de la Société Française de Médecine Périnatale, ex-responsable de l’unité pédopsychiatrique Petite Enfance du CHU de Montpellier, attachée de cours à l’Université et auteure de nombreux livres dans le domaine de la naissance et de la parentalité, France

Pr Antoine Payot

Pédiatrie, faculté de médecine, université de Montréal, néonatologiste et chercheur au centre de recherche du CHU Sainte-Justine, directeur du bureau de l’éthique clinique, faculté de médecine, Université de Montréal, Canada

Pr Françoise Vendittelli

Gynécologue-obstétricien, épidémiologiste, responsable scientifique du Réseau AUDIPOG, Clermont-Ferrand, France

Nous vous remercions chaleureusement pour votre soutien

Aidez nous à poursuivre notre action

Pour une naissance protégée

Vous pouvez également effectuer un virement bancaire :
Fondation pour la Recherche en Périnatalité
BCGE (Banque Cantonale de Genève)
Case postale 2251
1211 Genève 2
IBAN CH18 00788 0000 5065 2639
Swift : BCGECHGGXXX
Clearing/CB : 788
Si besoin, contactez-nous par téléphone + 41 79 310 41 30 ou par e-mail
Si vous désirez une attestation fiscale n’oubliez pas de mentionner vos coordonnées (nom, prénom, adresse postale et e-mail) afin que nous puissions vous faire parvenir l’attestation fiscale correspondante.

Contactez-nous !

2 + 6 =

Naître et grandir

Fondation pour la Recherche en Périnatalité

c/o MLL Meyerlustenberger Lachenal Froriep SA65 rue du RhôneCase postale 31991211 Genève 3

(+41) 79 310 41 30